Headline title

You can write any description here or delete if you dont want to use this


Ce dimanche 31 janvier 2010, au cours de la sainte messe catholique en latin et en français, le Père Samuel et ses fidèles ont célébré, avec quelques heures d'avance, la fête de la Chandeleur (2 février) qui commémore, quarante jours après Noël, la présentation de Jésus au Temple et la purification de la Vierge Marie. À cette occasion, comme chaque année, chaque personne présente a reçu un cierge, symbole du Christ qui est la lumière venue éclairer le monde.

 

 

Au cours de la lecture de l'évangile selon saint Luc (2, 21-39), dans l'église illuminée par les cierges, l'assistance a redit, à la suite du prêtre, les paroles du vieillard Siméon qui avait pris l'Enfant Jésus dans ses bras en proclamant:

"LUMIERE POUR ECLAIRER LES NATIONS, ET GLOIRE DE TON PEUPLE ISRAEL."

Mis à l'honneur par l'Evangile, Israël l'a encore été par la visite rendue, en ce jour-là, auPère Samuel et à ses fidèles par deux personnes exceptionnelles : David Littman, représentant d'organisations non gouvernementales au bureau de l'ONU à Genève, et son épouse, Bat Ye'or ("Fille du Nil"), mondialement connue pour ses excellents livres sur l'histoire des dhimmis (juifs et chrétiens vivant en terre conquise par l'Islam) et sur la transformation actuelle de l'Europe en Eurabia (Europe unie et soumise au monde arabo-musulman).

Après avoir loué le combat de trois femmes courageuses, Anne-Marie DelcambreBat Ye'or et la regrettée Oriana Fallaci ainsi que l'action du célèbre islamologue et historien américain Daniel Pipes, le Père Samuel a donné la parole à ses deux hôtes de marque.

Bat Ye'or a mis l'accent sur le rôle de témoins que doivent jouer les chrétiens orientaux en Occident au sujet des discriminations et des persécutions que les peuples musulmans leur font subir depuis des siècles. Quant à David Littman, il a évoqué le sort tragique des chrétiens d'Irak et a appelé à les soutenir par la signature d'une pétition adressée au Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme.

En outre, David Littman a lu un passage de la Bible (livre des Nombres, 6, 22-27) qui est une bénédiction adressée aux fils d'Israël :

"Yahweh parla à Moïse disant : Parle à Aaron et à ses fils et dis-leur : C'est ainsi que vous bénirez les fils d'Israël en leur disant :
QUE YAHWEH TE BENISSE ET TE GARDE.
QUE YAHWEH FASSE LUIRE SA FACE SUR TOI ET QU'IL TE SOIT FAVORABLE.
QUE YAHWEH LEVE SA FACE VERS TOI ET QU'IL TE DONNE LA PAIX.
Ainsi mettront-ils mon nom sur les fils d'Israël et moi je les bénirai."

Longue vie à Bat Ye'or et à David Littman et que leur combat noble, courageux et persévérant en faveur d'Israël, de l'Europe, des juifs et des chrétiens orientaux, soit béni !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
0 Comments
Leave a comment

To top