Le Père Samuel et ses fidèles répondent aux calomniateurs et aux journalistes-tueurs à gages.

En ce dimanche 21 novembre 2010, dernier dimanche de l'année liturgique, l'Église catholique a célébré la fête du Christ-Roi, instituée en 1925 par le Pape Pie XI.

Dans les premières vidéos, on peut suivre les lectures faites durant la messe à l'occasion de cette fête ainsi que les commentaires d'ordre à la fois historique, liturgique et spirituel donnés à ce sujet par le Père Samuel.

À cette occasion, et quelques jours avant la diffusion d'une émission télévisée entièrement à charge dirigée contre lui, le Père Samuel, sur le conseil de plusieurs personnes, a donné la parole à tous ceux qui le souhaitaient pour exprimer leur sentiment sur le Père Samuel et sur cette émission insultante qui s'annonce. Pour que soient enfin entendus les témoignages de ceux qui soutiennent le Père Samuel depuis des années et que les médias partiaux et calomniateurs veulent ignorer, des médias que le Père Samuel a comparés à de véritables tueurs à gages.

Pour soutenir le Père Samuel et ses fidèles dans cette nouvelle épreuve qui les frappe, Anne-Marie Delcambre est venue spécialement de Paris à l'église de Montignies-sur-Sambre. Comme marque visible de son soutien plein et entier, elle s'est munie d'une pancarte sur laquelle était écrit : "Je suis syro-catholique", voulant dire par-là qu'elle était pleinement solidaire avec la communauté araméenne dont le Père Samuel est un digne représentant.

To top